Le réchauffement climatique: ce qu'il est, comment il nous affecte et ce que nous pouvons faire pour l'inverser

Le réchauffement climatique est une réalité de plus en plus tangible sur la planète. Les prévisions les plus sombres prédisent que les catastrophes causées par le changement climatique seront irréversibles à partir de 2030. Cependant, le monde ne semble pas faire grand-chose à ce sujet. Et pendant ce temps, la planète continue de tomber malade.

Qu'est-ce-que tout cela veut dire? Pouvons-nous faire quelque chose? Dans cet article, vous trouverez les réponses à ces questions et bien plus encore.

Réchauffement climatique et changement climatique

Un arbre poussant dans un champ et dans un désert illustre le changement climatique

Tout d'abord, il est important de clarifier cette différence. Ces deux concepts, bien qu'ils puissent être utilisés comme synonymes, ne signifient pas exactement la même chose. Et bien que pour les besoins de cet article, nous les mentionnerons de manière interchangeable, il est essentiel de comprendre qu'une petite différence est essentielle pour savoir de quoi nous parlons.

Réchauffement global

Le réchauffement climatique fait référence à l'augmentation, au fil du temps, de la température moyenne de l'atmosphère terrestre et des océans. Ce réchauffement de la terre est produit par l'effet de serre.

Effet de serre

Cet effet est produit par l'émission de gaz dans l'atmosphère, en particulier la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone (CO2) et le méthane. Les émissions de ces gaz ont commencé à augmenter notamment après la révolution industrielle, et ont augmenté encore plus au cours des dernières décennies du 20e siècle, puisqu'ils proviennent principalement de la combustion de combustibles fossiles.

En s'accumulant dans l'atmosphère, ils empêchent la chaleur du soleil de quitter à nouveau la terre: comme cela se passe dans une serre. Ainsi, au fil des ans, la température moyenne de la terre a augmenté.

Changement climatique

Le réchauffement climatique entraîne un changement climatique. Et c'est là que réside l'un des concepts les plus importants que vous devez connaître: les vagues de froid, les saisons des pluies ou sèches et tout changement notable ou effet climatique sans précédent, ont à voir avec le réchauffement climatique.

Cela signifie que le fait que la planète soit plus chaude ne signifie pas qu'elle sera toujours plus chaude. À mesure que la température moyenne de la Terre augmente, les vents et les courants océaniques déplacent la chaleur autour du globe afin qu'ils puissent refroidir certaines zones, en réchauffer d'autres et modifier la quantité de pluie et de neige qui tombe. En conséquence, le climat change différemment selon les régions.

Mais la certitude est la suivante: le climat change et cela met la planète en danger.

Une vue graphique pour mieux la comprendre

Un thermomètre marque la montée en température

Indépendamment du fait que le changement climatique peut s'exprimer de plusieurs manières, la réalité est que la planète se réchauffe. Si vous voulez mieux le comprendre, vous pouvez suivre le travail d'Antti Lipponen.

Il est chercheur à l'Institut météorologique finlandais qui s'est donné pour mission d'éduquer le plus grand nombre possible de personnes sur le changement climatique, et il le fait de manière très didactique sur ses réseaux sociaux. À partir des informations qu'il reçoit de son travail, il réalise des graphiques animés qui lui permettent de visualiser ces concepts.

[Cela pourrait aussi vous intéresser: 20 photographies qui montrent que nous assassinerons la planète]

Ils sont très simples, mais ils peuvent bouger.

« Avec eux, je veux montrer que les conséquences du changement climatique ne se produiront pas dans un proche avenir, mais que nous les vivons déjà; et je veux le faire dans un cadre plus large que celui strictement scientifique », a commenté Lip sur le graphisme.

En fait, il est intéressant - et terrifiant - de découvrir que, année après année, la tendance augmente. Chaque année est la plus chaude de l'histoire. Et cela continuera comme ça.

Le graphique le plus viral de Lippone résume en une minute à quel point nous sommes vraiment en feu:

Les principales causes du réchauffement climatique

Mais qu'est-ce qui rend la planète plus chaude chaque jour? Telles sont les principales causes.

  • Centrales électriques qui brûlent des combustibles fossiles

De nos jours, l'électricité est essentielle pour maintenir le style de vie. Mais dans la plupart des cas, l'énergie électrique est générée par la combustion de combustibles fossiles, ce qui libère du CO2 et favorise le réchauffement climatique.

40% des émissions de CO2 américaines proviennent de la production d'électricité et la combustion du charbon représente 93% des émissions de l'industrie des services publics d'électricité.

Le passage à la production d'électricité à partir d'énergies renouvelables est vital pour réduire le changement climatique.

  • L'industrie alimentaire, en particulier l'élevage

En plus du CO2, le méthane est un autre gaz qui affecte le réchauffement climatique. Bien que son volume de production soit plus faible, ses effets sont aussi graves ou plus graves que celui du CO2, car il a une plus grande capacité à maintenir la chaleur, et interagit également avec d'autres molécules qui favorisent l'effet de serre.

La principale cause des émissions de méthane est l'industrie agricole, au point qu'on estime qu'environ la moitié des émissions de gaz d'origine alimentaire à l'origine du réchauffement climatique proviennent de la production de viande.

Dans une moindre mesure, la riziculture industrielle génère également des rejets de méthane.

  • Brûler de l'essence du transport

On considère que 33% des émissions de CO2 proviennent des transports. D'une part, par la culture automobile typique de la modernité. Mais aussi en raison de la mondialisation: chaque produit que nous achetons sur Internet dans une région éloignée du monde doit être déplacé.

Multiplié par le nombre de la population mondiale, cela génère une augmentation impressionnante des émissions de gaz qui génèrent le réchauffement climatique.

  • La déforestation

On dit que les forêts sont les poumons de la planète, et ce n'est pas un simple dicton. Les arbres nettoient l'air et éliminent le dioxyde de carbone de l'atmosphère. De plus, ils aident à retenir l'humidité, à abaisser la température et à éviter les grandes sécheresses.

Cependant, l'utilisation des forêts comme combustible (à la fois pour le bois de chauffage et le charbon de bois), l'appétit pour le bois de chauffage et les produits du papier, le besoin d'espaces de pâturage pour le bétail et l'utilisation des terres forestières tropicales pour les plantations végétales ils ont considérablement réduit les forêts.

  • Utilisation accrue d'engrais chimiques sur les terres agricoles

Au cours de la dernière moitié du 20e siècle, l'utilisation d'engrais chimiques (contrairement à l'utilisation historique du fumier animal) a considérablement augmenté.

Le taux d'application élevé d'engrais riches en azote a des effets sur le stockage de chaleur des terres agricoles. Comme si cela ne suffisait pas, lorsque la pluie les lave, ces produits chimiques tombent dans les océans, provoquant un fort impact environnemental.

Le réchauffement climatique: un problème humain

La Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques est le principal organe international dédié à cette question. C'est ainsi qu'il définit le changement climatique dans son article 1:

"Un changement de climat attribué directement ou indirectement à l'activité humaine qui modifie la composition de l'atmosphère mondiale et ajoute à la variabilité naturelle du climat observée pendant des périodes comparables"

En d'autres termes, le réchauffement climatique est un phénomène physique d'origine anthropique - une conséquence des actions humaines - qui se traduit par une augmentation indésirable de la température moyenne de la planète. Ce n'est ni naturel ni attendu: c'est une conséquence directe de l'action humaine et un réel engagement est nécessaire pour l'inverser.

Temps compté: il sera irréversible dans une décennie

Le plus gros problème avec tout cela est que le réchauffement climatique n'est pas quelque chose qui peut être inversé comme ça. En fait, il y a des dommages qui sont déjà irréparables. Mais à ce jour, il est encore possible de penser que si des changements profonds et réels sont générés, le changement climatique peut être arrêté et les dommages causés à la planète lentement réparés.

Cependant, les prévisions ne sont pas très encourageantes. Selon les scientifiques et les experts en la matière, d'ici 2030, la catastrophe du réchauffement climatique aura atteint un point de non-retour. En d'autres termes, nous avons, en tant qu'espèce, environ une décennie pour apporter de réels changements à notre mode de vie, à nos coutumes et à nos systèmes économiques afin d'éviter une catastrophe.

Eh bien, les scientifiques estiment qu'une fois que la température de la Terre dépassera 1,5 ° C au-dessus de sa moyenne, il sera trop tard.

[Cela pourrait également vous intéresser: la rotation de la Terre a été mal alignée et cela peut en être les conséquences]

Les plus sages sur le sujet assurent que le changement est possible, mais il doit se produire maintenant. Un rapport de l'ONU assure que si l'objectif fixé est atteint, le pourcentage de la population mondiale présentant des carences importantes serait réduit de 50% et les crises alimentaires diminueraient également considérablement.

Selon Johan Rockström, co-auteur du rapport Hothouse Earth, «le changement climatique se produit plus tôt et plus vite que prévu. Aujourd'hui encore, sans augmenter la température, c'est un sujet douloureux. Il est important de comprendre au niveau mondial que des changements importants doivent être effectués afin de ne pas dépasser l'augmentation de température de 1,5 ° C ».

Si 1,5 ° C est atteint, le point de non-retour sera atteint, mais s'il atteint 3 ° C, la dévastation serait sans précédent et notre mode de vie actuel pourrait disparaître complètement.

Conséquences du changement climatique

thermomètre changement climatique réchauffement climatique

Jusqu'à présent, nous avons beaucoup parlé du réchauffement climatique, mais vous ne comprenez peut-être pas encore ce qui le rend si mauvais. Vous pensez peut-être qu'avoir un peu plus de température n'est pas si mal non plus, mais la réalité est que cela affecte tellement l'écosystème que même la vie telle que nous la connaissons pourrait être en danger.

Voici les conséquences les plus tragiques du réchauffement climatique:

  • 1. Fonte des glaces et élévation du niveau de la mer

La première et la plus importante conséquence du réchauffement climatique est peut-être la fonte des glaces de la planète. Cela peut ne pas sembler très grave, mais c'est le cas. En premier lieu, parce qu'une grande partie de l'eau potable que nous consommons naît dans les grandes masses de glace.

Deuxièmement, parce que ce dégel provoque une élévation du niveau de la mer. Cela implique qu'une grande partie de la surface terrestre pourrait être complètement submergée sous l'océan si ce dégel continue d'avancer. Barcelone, New York, Rio de Janeiro, Shanghai, Le Caire et Sydney pourraient être parmi les premières villes à disparaître.

Enfin, parce que les marées conditionnent largement tout l'équilibre de l'écosystème, avec lequel de grands changements peuvent entraîner de grandes conséquences, comme celles énumérées ci-dessous:

Page de Couverture
  • 2. Grandes sécheresses

Le réchauffement climatique augmente les niveaux de sécheresse dans le monde. Dans les zones déjà sèches, cela s'est intensifié notamment ces dernières années. Mais les zones traditionnellement les plus pluvieuses, comme les tropiques, commencent également à être affectées.

  • 3. Perte de récoltes et pénuries alimentaires

Les cultures dépendent directement de l'écosystème. Le changement de température avec ses conséquences sur le niveau de la mer, la disponibilité de l'eau potable et la sécheresse, entre autres, mettent en danger la production des aliments les plus basiques pour la consommation humaine.

Cela signifie moins de nourriture, plus de pauvreté et plus de gens qui meurent de faim.

  • 4. Disparition d'espèces animales

Bien entendu, les humains ne sont pas les seuls affectés par le réchauffement climatique. Le règne animal est peut-être celui qui souffre le plus en ce moment, et continuera de souffrir si nous n'agissons pas à temps.

Il y a déjà de nombreux ours polaires qui meurent par noyade ou malades parce qu'ils ne s'adaptent pas aux nouvelles températures. Les oiseaux migrateurs sont désorientés et de nombreuses espèces commencent à diminuer en nombre car elles ne peuvent pas s'adapter aux nouvelles conditions.

  • 5. Propagation de la maladie

Les changements de température au niveau planétaire affectent également la santé. De nombreuses maladies sont plus susceptibles de se développer dans les climats chauds, de sorte qu'à mesure que le réchauffement climatique progresse, de plus en plus de pays sont touchés par ces types de maladies qui pourraient causer de gros ravageurs.

  • 6. Le changement climatique est le meilleur carburant pour les ouragans

Harvey et Irma sont des exemples récents et palpables de ce qu'une tempête bien nourrie peut faire: plaines inondables, glissements de terrain, bâtiments endommagés, morts et des milliers de personnes touchées. Le changement climatique augmente la température de l'air et celle de l'océan, élevant également ses niveaux d'eau. Cela produit plus d'humidité, ce dont les tempêtes se nourrissent, devenant ainsi plus intenses et violentes.

L'engagement politique est essentiel

Terre et Terre saines affectées par le réchauffement climatique tenu par une main

Pour Christiana Figueres, ancienne secrétaire de la CCNUCC et promotrice de l'Accord de Paris, les pays doivent travailler de manière consciente et conjointe pour pouvoir inverser le changement climatique.

Malheureusement, très peu de pays et de dirigeants puissants font quelque chose à ce sujet. En fait, l'actuel président des États-Unis - l'un des pays au monde ayant le plus de responsabilité dans ce problème - Donald Trump, s'est vanté tout au long de sa campagne de ne pas croire au réchauffement climatique. Et en 2017, il a sorti les États-Unis de l'accord de Paris.

En conséquence, la situation devient chaque jour plus dramatique, ce qui rend de plus en plus nécessaire la sensibilisation et l'appel mondial pour la planète.

[Cela pourrait aussi vous intéresser: le retrait des États-Unis de l'Accord de Paris est officiel: 7 choses à savoir]

Autres données d'intérêt

Il faut savoir que le problème du changement climatique a de nombreux aspects. Il ne s’agit pas seulement de gaz polluants, bien qu’ils soient les plus nocifs. Il y a d'autres facteurs qui doivent également être pris en compte:

  • Les grands barrages aggravent le problème en générant des gaz à effet de serre

Des recherches récentes de l'Université de l'État de Washington ont révélé que, dans le monde, les réservoirs de barrage génèrent 1,3% de tous les gaz à effet de serre. Plus que toutes les émissions du Canada! 80% des émissions générées sont du méthane, un gaz 20 fois plus puissant que le dioxyde de carbone.

  • Il y a des polluants dont l'atténuation est une excellente opportunité de solution à court terme

La suie du bois de chauffage et des gaz d'échappement des voitures (carbone noir), les gaz qui font fonctionner les réfrigérateurs et les climatiseurs (hydrofluorocarbures), le gaz naturel qui alimente votre cuisine (méthane) et l'ozone troposphérique composé de la lumière du soleil et les émissions de combustibles fossiles sont des polluants climatiques de courte durée.

Ils restent dans l'atmosphère moins longtemps que le dioxyde de carbone, mais ils contribuent grandement au changement climatique et nuisent à la santé. Par conséquent, si nous les contrôlons efficacement, nous pouvons aller très loin et gagner du temps pour générer des solutions à long terme.

  • La nature est notre meilleure alliée

Les environnements naturels jouent un rôle clé dans l'atténuation du changement climatique et nous protégeant de ses effets. Les forêts, les páramos et les mangroves captent le dioxyde de carbone de l'atmosphère; tandis que les récifs coralliens servent de barrière naturelle contre les tempêtes et les ouragans.

  • Un fonds international a été créé pour financer les activités climatiques dans les pays en développement

Le Fonds vert pour le climat, entité créée dans le cadre des Nations Unies, cherche à être le plus grand canal de ressources économiques afin que les pays les plus vulnérables aux changements climatiques extrêmes mènent des programmes et projets d'atténuation et d'adaptation.

Pouvez-vous faire quelque chose?

Cela dit, vous pouvez vous sentir un peu désespéré. Cependant, tout n'est pas commandé. Il y a des changements que vous pouvez apporter chaque jour pour aider à améliorer la situation et, surtout, qui peuvent servir à sensibiliser au niveau mondial.

Voici quelques actions simples que vous pouvez entreprendre:

- Choisissez une énergie renouvelable ou propre au mieux de vos capacités.

- Lorsque vous utilisez le lave-linge, profitez de sa capacité et utilisez des programmes basse température pour économiser de l'énergie.

- Fermez le robinet lorsque vous vous brossez les dents, lavez la vaisselle ou faites mousser sous la douche.

- Éteignez les appareils électroniques lorsque vous ne les utilisez pas. Vous pouvez également découvrir ici ceux qui consomment le plus d'énergie lorsqu'ils sont éteints.

- Si vous avez besoin d'un appareil, choisissez le plus performant, qui sont ceux qui sont classés A, A + et A ++.

- Réglez le thermostat de votre réfrigérateur pour maintenir la température interne entre 2º C et 4º C.

- Éloignez le réfrigérateur des sources de chaleur, telles que la lumière du soleil.

- Décongelez le congélateur avant que la couche de glace n'atteigne 3 mm d'épaisseur pour économiser 30% d'énergie.

- Ne mettez pas les aliments chauds dans le réfrigérateur, car il aura besoin de consommer plus d'énergie pour qu'ils prennent une température plus basse, alors qu'ils peuvent le faire en dehors de celui-ci.

- Assurez-vous d'éteindre les lumières que vous n'utilisez pas.

- Utilisez des lampes à économie d'énergie. Avec cela, vous économiserez plus de 45 kilogrammes de dioxyde de carbone émis dans l'air par an.

- Si vous le pouvez, installez des lumières avec détection de mouvement ou avec une minuterie à l'extérieur pour éviter qu'elles ne restent allumées pendant plusieurs heures.

- Profitez de la lumière naturelle et de la chaleur du soleil chaque fois que vous le pouvez.

- Utilisez des couleurs claires sur les murs pour refléter la lumière naturelle.

- S'il fait froid ou chaud, baissez les stores et fermez ou ouvrez les rideaux (selon la température) la nuit pour isoler davantage votre maison.

- Évitez autant que possible l'utilisation de la climatisation. Lorsque vous l'allumez, gardez à l'esprit qu'il n'est pas conseillé de maintenir la température en dessous de 24 ° par temps chaud. Si possible, utilisez un ventilateur.

- Si vous prévoyez d'utiliser la climatisation, fermez les portes et les fenêtres.

- Réduisez la luminosité de votre moniteur et / ou de vos appareils mobiles, car ils consomment deux fois plus d'énergie lorsqu'ils sont plus élevés.

- Réutilisez le papier ou recyclez-le.

- N'utilisez pas d'aérosols.

- Essayez d'utiliser des produits d'hygiène et de nettoyage ménagers biodégradables pour éviter de contaminer l'eau.

- Arrosez au moment le moins chaud de la journée, pour éviter que l'eau ne s'évapore et vous devez arroser à nouveau.

- Séchez vos vêtements en les suspendant au soleil et non dans des sécheuses électriques.

- Assurez-vous que vos robinets ne coulent pas afin de ne pas gaspiller l'eau inutilisée.

- Encouragez des pratiques plus durables telles que le tri des déchets dans votre cercle d'amis, de famille ou de collègues.

- Si vous devez vous déplacer dans un endroit proche, marchez ou utilisez un vélo. Sinon, utilisez les transports en commun chaque fois que vous le pouvez ou partagez le voyage avec d'autres personnes. De cette façon, vous économiserez 30 grammes de CO2 tous les 4,5 kilomètres.

- Si vous allez acheter quelque chose, essayez de ne faire que ce dont vous avez besoin; n'achetez pas plus.

- Choisissez toujours des produits locaux et de saison. De cette façon, vous contribuerez à réduire l'impact et la contamination de votre transfert, et vous consommerez également des produits qui n'avaient pas besoin d'autant de conservation.

- Si vous le pouvez, achetez des aliments biologiques, sans pesticides; Ou commencez petit à petit à créer votre propre jardin. Vous pouvez commencer par un jardin vertical d'aromates pour votre cuisine. Vous verrez à quel point il est satisfaisant de récolter ce que vous cultivez vous-même. Et si vous en faites la promotion dans votre quartier, vous pourrez alors échanger de la nourriture avec vos voisins.

- Si vous allez cultiver, choisissez des pesticides biologiques.

- Utilisez votre propre sac en tissu ou réutilisez celui que vous avez déjà pour déplacer vos achats.

- Réduisez au maximum l'utilisation et l'élimination des plastiques. Vous pouvez lire ici quelques conseils pour le faire.

- Choisissez des produits qui ont été fabriqués de manière durable. Renseignez-vous sur ce que vous consommez. Par exemple, choisissez des vêtements qui n'ont pas été fabriqués par l'exploitation des enfants.

- Choisissez des produits avec peu d'emballage ou avec un que vous pouvez réutiliser.

- Si vous envisagez de voyager, optez pour un tourisme durable. Respectez l'environnement dans lequel vous vous trouvez et apprenez à connaître la culture de la région.

- Choisissez des meubles et des produits fabriqués dans un autre type de matériau autre que le bois; ou réutiliser, par exemple, celle de palettes jetées. L'industrie du bois émet 1 500 tonnes de CO2.

- Plantez un arbre: on n'absorbe qu'une tonne de dioxyde de carbone tout au long de sa vie, et il sera également très gratifiant de voir comment il grandit avec vous.

[Cela pourrait également vous intéresser: Pourquoi mieux réfléchir à votre consommation peut aider à sauver la planète]

Peut-être que nos petites actions individuelles ne peuvent pas inverser ce qui se passe. Mais si nous allons tous dans la même direction et que nous exigeons fortement que les États et les entreprises fassent de même, peut-être qu'un changement est encore possible.

Saviez-vous tout cela sur le réchauffement climatique? Qu'est-ce que tu en penses?

Recommandé

Le réchauffement climatique: ce qu'il est, comment il nous affecte et ce que nous pouvons faire pour l'inverser
Biodécodage: que signifie chaque maladie?
Quels sont les codes sacrés et comment pouvez-vous les utiliser pour atteindre vos objectifs