Les clés pour comprendre le résultat de votre PAP si vous êtes anxieux

Chaque année, les gynécologues recommandent une visite pour faire un bilan de santé chez les femmes. Dans cette revue, les échographies suivantes sont généralement effectuées: les échographies mammaires, abdominales ou transvaginales et le Papanicolaou (PAP), entre autres examens réguliers.

Mais, qui n'a jamais vécu cela quand il a vu le rapport de laboratoire, il a ressenti de la peur ou de la confusion devant autant de termes typiques du langage médical?

Les spécialistes sont toujours les plus indiqués pour lire un rapport, et ceux qui peuvent nous fournir des informations plus précises sur l'état de notre santé, en fonction de nos propres antécédents cliniques. Par conséquent, rien de ce que vous pouvez lire ici ne remplace votre requête.

[Cela pourrait aussi vous intéresser: 7 questions que beaucoup n'osent pas poser à leur gynécologue et leurs réponses possibles]

Clés pour comprendre un PAP: les termes les plus courants

Le frottis Pap aide à identifier d'éventuelles modifications cellulaires précoces pour détecter le cancer du col de l'utérus; C'est pourquoi c'est si important.

Ils sont généralement classés selon une norme (Bethesda System) et leurs résultats sont:

  • Ordinaire; Pas de changement.
  • Peu clair (ou peu concluant).
  • Cellules squameuses atypiques de signification indéterminée (ASCUS ou CEASI)

Les cellules squameuses forment la surface du col de l'utérus, et ce résultat indique qu'elles ne semblent pas normales, ce qui pourrait être dû à une infection, comme le VPH.

[Vous pourriez également être intéressé par: ce qui arrive à votre vagin au fil du temps]

  • Lésion épidermoïde intraépithéliale (SIL)

Cela fait référence à des changements anormaux. Ils sont divisés en SIL de bas grade ou de haut grade. Les plus faibles sont généralement causés par une infection au VPH.

  • Cellules squameuses atypiques, la HAIL ne peut être exclue

Indique des changements dans les cellules, mais peut correspondre ou non à des lésions intraépithéliales squameuses de haut grade.

  • Cellules glandulaires atypiques (AGC)

Les cellules glandulaires (qui produisent du mucus dans le col de l'utérus et l'utérus) ne semblent pas normales. Indique qu'il existe un risque accru de pré-cancer ou de cancer.

  • AIS: adénocarcinome in situ

Indique une lésion avancée du tissu glandulaire qui pourrait se transformer en cancer si elle n'est pas traitée.

  • Cellules cancéreuses du col utérin (carcinome épidermoïde ou adénocarcinome)

Indique la présence de cellules cancéreuses.

Important: Il convient de préciser que Bioguía ne donne pas de conseils médicaux ni ne prescrit l'utilisation de techniques comme forme de traitement des problèmes physiques ou mentaux sans l'avis d'un médecin, directement ou indirectement. Dans le cas de l'application de toute information sur ce site à cette fin, Bioguía n'assume aucune responsabilité pour ces actes. L'intention du site est uniquement d'offrir des informations de nature générale pour aider à la poursuite de la croissance et du développement personnels.

Sources:

fr.familydoctor.org

deporteysalud.hola.com

Recommandé

Le réchauffement climatique: ce qu'il est, comment il nous affecte et ce que nous pouvons faire pour l'inverser
Biodécodage: que signifie chaque maladie?
Quels sont les codes sacrés et comment pouvez-vous les utiliser pour atteindre vos objectifs