Un navire du futur au design inspiré des amphibiens

Bien que l'eau soit l'une des ressources les plus vitales, on estime que plus d'un milliard de personnes souffriront à l'avenir de pénuries d'eau en raison de la pollution. Aujourd'hui, environ 300 millions de tonnes de plastique se trouvent dans les océans, affectant les animaux marins et les humains.

Compte tenu de cette situation, l'architecte Vincent Callebaut de Belgique,a développé un bateau qui, au passage, nettoie et purifie l'eau à travers laquelle il circule. De plus, c'est un véhicule écologique qui utilise l'énergie solaire pour s'alimenter.

Le navire, appelé Physalia , est un prototype qui a une forme similaire à celle d'une baleine et utilise un système de biofiltration pour nettoyer l'eau; c'est pourquoi sa toiture végétalisée en fait un véritable jardin flottant.

Le bateau écologique du futur

Le toit a une double membrane pneumatique avec des cellules solaires photovoltaïques. Il comprend également un système d'hydro-turbines pour convertir l'énergie de l'eau en électricité. D'autre part, sa surface est en aluminium et est recouverte d'une couche de TiO2 (dioxyde de titane) qui, en réagissant aux rayons ultraviolets, réduit la pollution de l'eau. Cela donne au navire amphibie la capacité d'absorber les produits chimiques et les résidus de dioxyde de carbone des navires et des industries.

Inspiré d'un amphibien appelé Physalia physalis qui signifie "Bulle d'Eau", il possède quatre jardins thématiques à l'intérieur (Eau, Terre, Feu et Air). L'un d'eux est un laboratoire dédié aux chercheurs pour explorer l'écosystème aquatique.

Le bateau écologique du futurLe bateau écologique du futur

Ce navire synthétise la nature, la biotechnologie et la recherche. Pour le créateur de sa conception, il s'agit d'une station d'épuration flottante, destinée à naviguer sur les rivières européennes telles que le Danube.

«C'est une invitation poétique au voyage, une expérience sensorielle pour la recherche transdisciplinaire, les débats géopolitiques, la pédagogie populaire et donc pour l'émergence d'une avant-garde écologique sur le thème de l'eau. C'est un lieu charismatique, une abstraction du paysage ouvert au monde et qui mêle les cultures européennes à travers un assemblage spécial innovant. C'est un écosystème qui réagit à son environnement, un fragment de terre vivante, invitant la faune et la flore de la biodiversité fluviale à venir faire leur nid en la ville », dit l'architecte.

Recommandé

Le réchauffement climatique: ce qu'il est, comment il nous affecte et ce que nous pouvons faire pour l'inverser
Biodécodage: que signifie chaque maladie?
Quels sont les codes sacrés et comment pouvez-vous les utiliser pour atteindre vos objectifs