L'humanité est-elle bonne ou mauvaise par nature? deux théories qui se contredisent

Notre moral nous fait avoir un équilibre pour tout. Aujourd'hui, nos actions passent à peine inaperçues, elles sont toujours pesées sur cette échelle qui nous indique si quelque chose est bon ou mauvais. Nous pensons que c'est aussi simple que de voir où cela veut dire pour comprendre notre niveau de bien ou de mal, cependant, cela semble plus compliqué que cela.

Pendant des siècles, les philosophes ont cherché une réponse à ce que nous sommes et parmi les questions surgit si nous sommes bons ou mauvais par nature. C'est là que l'homme s'interroge en voyant son rôle en tant qu'individu, en tant que membre d'une famille, d'un clan et d'une société.

La réponse est bien plus compliquée qu'il n'y paraît, car si les extrêmes semblent complètement opposés, notre éthique n'est pas toujours entre le noir et le blanc.

L'homme est mauvais par nature

Monsieur Hyde

Thomas Hobbes a vécu au XVIIe siècle sous une société monarchique. Dans ce contexte, il a écrit ce qui suit: Homo homini lupus , qui se traduit par «l'homme est le loup de l'homme» et pourrait facilement être accepté par n'importe qui. Comme s'il s'agissait de se mettre devant un miroir et de voir nos pires qualités, Hobbes souligne que le plus grand ennemi de l'humanité est l'humanité et que dans toute situation, nous sommes plus susceptibles de rechercher notre avantage que d'aider les autres.

solitude

Hobbes a dit que l'homme est mauvais par nature, c'est pourquoi il a besoin de la société pour être fonctionnel et laisser derrière lui son côté sauvage. Cela semble plutôt bien, en pensant à tout ce que nous avons fait en tant qu'humanité. Les guerres, le changement climatique, la famine, la destruction d'écosystèmes entiers et plus encore ne sont la faute d'aucun autre que le nôtre. Même Kant a dit que la raison pratique oblige l'homme à renoncer à l'état de guerre et à rechercher la paix et la prospérité; mais il semble que pendant qu'une guerre se termine, la raison dicte la suivante.

L'homme est bon par nature

aider

Des années après que Hobbes ait dit que l'homme est mauvais et qu'il a besoin de l'État ou de la couronne pour être bon et heureux, Jean-Jacques Rousseau a dit le contraire. Il a soutenu que l'homme est bon par nature, mais que c'est la société qui le corrompt.

Alors que la première cherchait à démontrer que l'État était le bienfaiteur de notre bonheur, la seconde soutenait que cette société déficiente et problématique est celle qui fait ressortir le pire en nous.

Cependant, il y a quelque chose qui peut être tiré de la contradiction des deux pensées et c'est que si l'un dit que la société est ce qui vous fait du bien et que l'autre dit qu'elle vous corrompt, nous devons penser à la société à laquelle ils pensent. Rousseau a affirmé que c'étaient des sociétés dans lesquelles on leur apprenait à tirer le meilleur parti possible, mais on ne leur a pas donné un but pour ces richesses. La liberté d'avoir est ce qui transforme votre vie et certainement votre esprit.

capitalisme

Karl Marx a dit que la manière de penser de l'homme était déterminée par des facteurs externes, ceux de la société qui déterminent la conscience des gens: «l'essence humaine est, dans sa réalité, l'ensemble des relations sociales».

Il ne s'agit pas de notre naissance, de notre capacité à nous intégrer dans la société ou à la rejeter parce que c'est tout ce que nous combattons toujours, mais au type de société dans laquelle nous vivons. Un monde capitaliste ne peut pas se déguiser en nature peu importe ce qu'il souhaite, car il perpétue la différence entre les gens et consolide l'idée que les pauvres sont nécessaires pour que les riches puissent exister, et vice versa.

L'humanité ne peut jamais atteindre cet état de bonté si elle ne se soucie pas de ses égaux à tout moment.

Recommandé

Le réchauffement climatique: ce qu'il est, comment il nous affecte et ce que nous pouvons faire pour l'inverser
Biodécodage: que signifie chaque maladie?
Quels sont les codes sacrés et comment pouvez-vous les utiliser pour atteindre vos objectifs