Technique japonaise pour préserver le bois

Le Shou Sugi Ban est une ancienne technique de revêtement japonaise qui a la qualité de préserver le bois par application de chaleur. Son nom, en japonais, signifie «planche de cèdre brûlé», puisque c'était le bois qui était traditionnellement utilisé pour cette technique.

La méthode a été utilisée par les menuisiers japonais qui cherchaient à obtenir une finition artistique et originale qui améliorerait également la durabilité de leurs créations. Aujourd'hui, cette technique a été redécouverte et est utilisée pour préserver le bois, mais mettant en avant l'une de ses qualités: celle de ne pas utiliser de conservateurs ou de peintures chimiques. De plus, cela permet de réduire les coûts et les délais de construction car le bois n'a pas besoin d'être peint plus tard.

Technique japonaise pour préserver le bois

Pendant le processus, le bois est carbonisé, refroidi, nettoyé et enfin fini avec de l'huile naturelle. Il est utilisé dans les espaces extérieurs et intérieurs et peut également être appliqué aux meubles. En fonction du temps d'exposition à la flamme et de la manière de la brosser, différentes nuances et finitions peuvent être obtenues.

Pourquoi le bois devient-il plus fort avec cette technique?

La couche de carbone générée par le feu protège le bois des dommages qui pourraient être causés par les éléments, ce qui lui donne un aspect inchangé et peut durer de 80 à 100 ans sans entretien. De plus, il obtient une finition très particulière, qui est utilisée par les architectes et les designers du monde entier, car c'est une garantie de durabilité et d'intégrité structurelle.

Le charbon de bois prend également soin de la structure des insectes et des ravageurs.

Pas à pas

Technique japonaise pour préserver le bois - étape par étape

1. Le bois est carbonisé en appliquant le feu, partie par partie. Pour une application plus ciblée, il est préférable d'utiliser une torche.

Technique japonaise pour préserver le bois - DIY

2. Après 7 à 10 minutes, arrêtez la combustion avec de l'eau et laissez-la refroidir.

Technique japonaise de préservation du bois - brossage

3. La face carbonisée du bois est brossée et poncée, appliquant enfin une huile naturelle comme protection supplémentaire.

Dans la vidéo suivante, vous pouvez voir en détail l'étape par étape de ce processus:

Applications

Technique japonaise pour préserver la clôture en bois

Cette méthode peut être appliquée, par exemple, à une clôture extérieure pour entretenir et protéger le bois des dommages causés par le vent, la pluie ou les insectes au fil du temps.

Technique japonaise pour préserver la construction en bois Allemagne

Mais il peut aussi être transformé en une véritable œuvre d'art, comme la façade du bâtiment Interims Audimax de l'Université technique de Munich en Allemagne, en bois de sapin carbonisé, qui réalise un effet ondulé très particulier.

Important: Le Bioguide cherche à fournir des informations aux personnes pour les aider dans la recherche de leur développement personnel et autonome. Les instructions fournies nécessitent une responsabilité personnelle afin de garantir des conditions de sécurité maximales. Toutes les procédures doivent être effectuées avec les précautions nécessaires et à l'abri des enfants. Le site n'est pas responsable des éventuelles conséquences causées par l'utilisation des informations proposées.

Recommandé

Le réchauffement climatique: ce qu'il est, comment il nous affecte et ce que nous pouvons faire pour l'inverser
Biodécodage: que signifie chaque maladie?
Quels sont les codes sacrés et comment pouvez-vous les utiliser pour atteindre vos objectifs