Est-il vrai qu'il faut activer les graines avant de les consommer?

Les graines ont un système de barrière physique et chimique qui leur permet de survivre dans des environnements difficiles. Le problème avec ces barrières est qu'elles peuvent produire des digestions lourdes et empêcher de profiter de la richesse nutritionnelle de la graine. Pour cette raison, ils doivent être activés.

Activer les graines, ce n'est rien de plus que les soumettre à des conditions idéales de température et d'humidité pour qu'elles puissent germer et ainsi atteindre leur potentiel nutritionnel maximal. En même temps, sa digestion est facilitée.

La première étape pour activer une graine est de la laver avec beaucoup d'eau, pour enlever la saleté et toute saleté qu'elle peut contenir. Maintenant, une à une, nous allons voir comment activer les graines les plus utilisées au quotidien.

CHIA

chia

Elle est particulièrement riche en acides gras oméga 3, un type de graisse qui joue un rôle extrêmement bénéfique pour la santé cardiovasculaire. Pour les activer, ils doivent être placés dans un verre avec de l'eau, du jus ou une autre boisson, remuer avec une cuillère et les laisser pendant 15-30 minutes.

Lorsqu'ils sont placés dans un milieu liquide, ils génèrent une sorte de gélatine, appelée mucilage, qui protège la paroi intestinale et favorise la motilité. Pour cette raison, il ne peut pas être jeté et doit être consommé avec la graine, ce qui peut ne pas être agréable pour certaines personnes. Même ainsi, de nombreuses préparations peuvent être faites à partir de cette gélatine, par exemple du yogourt, de la mousse, elle peut être mélangée avec du granola, des raisins secs, des fruits frais, améliorant considérablement son acceptation.

Une autre façon est de consommer la graine broyée avec un mortier ou un broyeur, ou de l'acheter déjà broyée et de la conserver dans un environnement sombre et frais. Cela est nécessaire car, comme ce sont de si petites graines, elles ne sont généralement pas mâchées et passent inchangées dans le tube digestif, sans profiter des avantages potentiels de leurs acides gras.

SÉSAME

sésame

Il se distingue par son apport en calcium, mais comme il contient également des oxalates, il est important de les activer, car ils sont responsables de la «séquestration» du calcium, réduisant sa disponibilité. Pour cela, on peut les broyer au moment de la consommation et les torréfier pour leur donner plus de saveur.

Les graines de sésame n'ont pas besoin d'être trempées, sauf si vous voulez faire du lait végétal. Dans ce cas, le temps de trempage ne doit pas dépasser deux heures car sinon la graine acquiert un goût amer.

LIN

lin

Il est également riche en oméga 3 et en antioxydants et se distingue par son apport en vitamine B1 (un nutriment clé pour le système nerveux). Comme le chia, il est nécessaire de le tremper pour en tirer le meilleur parti et l'eau utilisée ne doit pas être jetée, car elle forme du mucilage.

Vous pouvez également acheter la graine entière et la moudre au moment de la consommation. Si vous les achetez déjà moulus, il est important de noter qu'ils peuvent être conservés au réfrigérateur pendant un maximum de six semaines. Passé ce délai, ils commencent à devenir rances et ne sont plus adaptés à la consommation.

Recommandé

Le réchauffement climatique: ce qu'il est, comment il nous affecte et ce que nous pouvons faire pour l'inverser
Biodécodage: que signifie chaque maladie?
Quels sont les codes sacrés et comment pouvez-vous les utiliser pour atteindre vos objectifs